Les pires mangas du monde !

Ah les mangas … Ça paraît si simple à faire… Pourtant, quand on se lance dans son propre manga, ça tourne (très) vite au carnage. Regardons un peu toutes les belles horreurs que j’ai pu faire par le passé. Attention ça pique les yeux !

Les origines du massacre

 

Ce jour-là a changé ma vie.

Je me souviens, j’étais jeune et j’apprenais tout juste à lire sans m’aider de mon index. Les gros bouquins ne m’attiraient vraiment pas et les BD commençaientt à m’ennuyer … Et je les ai vu. Ils étaient là, rangés sur une petite étagère de la bibliothèque.

Ce jour-là j’ai découvert les mangas.

Ce petit livre venu de l’est, avec son petit format et ses dessins en noir et blanc a piqué ma curiosité. Et un titre a fini de me séduire : Dragon ball.

Le coup de foudre.

Des scènes de combat diablement dynamique accompagnés d’un zeste d’humour; il n’en fallait pas plus au petit garçon que j’étais pour être littéralement aspiré.

C’était bien la première fois que je ressentais une telle sensation avec un livre. Il m’arrivait de refermer un manga (sniff, c’est fini …) en ayant l’impression de l’avoir dévoré en quelques minutes avant de me rendre compte qu’en fait, plusieurs heures avaient passé (oui, je lisais doucement à l’époque 😛 ).

KA … MÉ … HA … MÉ …

Euh pardon, je m’emporte un peu là. ^^

Mais en fait, l’auteur de ce manga, Akira Toriyama avait planté une graine dans ma petite tête, mais ça, je ne le comprendrais que bien plus tard.

Car très vite, J’ai voulu moi aussi faire mon propre manga.

Dans ma tête, c’était tout simplement le meilleur manga du monde mais bizarrement, le résultat sur papier sera “légèrement” différent …

Manga … ka ?

 

Je vous conseille maintenant de préparer une paire d’yeux de rechange, juste au cas où. ^^

Vous êtes prêt ?  Alors c’est parti ! (moi je pars vite me cacher 🙂 )

 


 

 


 

 

 


 

 


 

 


 

 


 

 Qu’est-ce qui m’a pris de vous montrer tout ça déja ? ^^

 

Quel intérêt ?

Mais vous savez quoi ? ces petits “mangas”, moi, je les adore (non non, ce n’est pas une blague !). Car ils me permettent de visualiser quelque chose de très important : le chemin parcouru.

Et c’est pourquoi, si vous vous lancez dans le dessin, dans les mangas, ou un autre projet et que vous avez réalisé vos premiers essais : GARDEZ-LES !

Même si vous les trouvez nullissimes, ils sont très très importants.

Car le jour où vous aurez un coup de blues, où aurez l’impression de ne plus avancez, de tourner en rond, d’être le plus nul au monde, eux, ils seront là. Ils vous montreront par où vous êtes passé et les progrès énormes que vous avez réalisés. Et si jamais vos premiers essais sont déjà parti à la poubelle, eh bien cet article avec ses mangas tout moches sera toujours là 😉 .

Ces dessins me rappellent un moment particulier : la naissance de la petite graine.

Elle a connu des débuts difficiles, mais elle s’est courageusement accrochée, elle est aujourd’hui bien plus grande et plus forte. Elle prépare même son premier fruit, qui mûrit lentement de jour en jour. J’explique tout cela en détails dans cet article.

La suite ! la suite !

Le fruit en question s’appelle Le clan Kyapatsu.  Et je terminerai cet article par une annonce : il revient !

Et j’ai un petit cadeau rien que pour vous, la première case du 3 ème chapitre. Il y a de la guerre dans l’air !

On se quitte donc sur cette image, si vous avez aimer cet article, n’hésitez pas à le partager pour soutenir un maximum de dessinateurs désespérer 😉 .

 

kyapatsu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *